Aller au contenu  Aller au menu Général  Aller au menu secondaire  Aller à la recherche globale  Aller à la recherche de la rubrique 
> > >

FRAME

Les expositions FRAME

Deux grandes expositions programmées en 2001-2002 connurent un immense succès des deux côtés de l’Atlantique : « Made in USA, l’art américain de 1908 à 1947 » présentée à Bordeaux, à Rennes et à Montpellier (12 avril – 23 juin 2002). Lien vers l'exposition

« Symboles sacrés, quatre mille ans d’art des Amériques » portant sur l’art américain, des civilisations précolombiennes à l’art des indiens d’Amérique, a été montrée à Montpellier (17 juillet – 29 septembre 2002) puis à Rouen, Lyon, Rennes et Minneapolis. Lien vers l'exposition

Le musée Fabre participe activement à ce réseau en organisant l’exposition « Bonjour Monsieur Courbet ! Masterpieces of French Art from the Bruyas Collection of the musée Fabre, Montpellier » présentée à Richmond, Williamstown, Dallas et San Francisco au cours des années 2004-2005. Découverte par le public américain des chefs d’œuvre de Delacroix, Cabanel et Courbet, dont la célèbre La rencontre, Bonjour Monsieur Courbet ! Lien vers l'exposition

Le musée Fabre a été le co-organisateur de l’exposition « The triumph of French painting », qui s’est tenu à Portland en 2003-2004.

En 2007, l’exposition « L’impressionnisme, de France et d’Amérique » rassembla des chefs d’œuvres de Degas, Monet, Sisley, Renoir…des musées français et américains. Présentée à Grenoble et à Montpellier, elle fut l’un des premiers succès public du musée Fabre récemment ré-ouvert et constitue le record de fréquentation pour une exposition FRAME (140.000 personnes à Montpellier). Lien vers l'exposition

Projets éducatifs

Le musée Fabre est engagé dans un partenariat avec le Clark Institute de Williamstown pour deux projets éducatifs financés par le FRAME grâce à la fondation Annenberg. Le premier vise à développer et améliorer l’accueil des familles, par l’organisation d’un Family Day simultané de part et d’autre de l’Atlantique.

Le second associe pour la première fois l’apprentissage d’une langue étrangère à la visite d’un musée : ainsi, les élèves américains peuvent apprendre le français en découvrant les peintures françaises du Clark Institute, tandis que les élèves français découvrent les collections du musée Fabre en anglais.