Aller au contenu  Aller au menu Général  Aller au menu secondaire  Aller à la recherche globale  Aller à la recherche de la rubrique 
> >

Les grands parcours

43 - L'Ecole de Paris

Dans ce couloir sont présentées des œuvres de l’Ecole de Paris où l’abstraction triomphe autour des années 1950-1960. Les œuvres de Bissière, Vieira da Silva, De Staël, Poliakoff, Arpad Szenes témoignent de la vitalité et de l’originalité de la création en France au sortir de la guerre.

Detail des oeuvres de la salle

44 - Salle Hugo

La salle Hugo, initialement consacrée à l’œuvre de Jean Hugo (Paris, 1894 – Lunel, 1984), accueille actuellement des oeuvres abstraites d’après-guerre. Le nouvel accrochage fait écho à l’exposition Geneviève Asse et s’articule autour des œuvres phares de la collection Desmouliez, telle Composition de Hans Hartung, entrée au musée Fabre en 2009. Cette présentation permet d’évoquer la personnalité de Georges Desmouliez (1917-2004), collectionneur et amateur d’art, qui fut Conseiller municipal, délégué aux Beaux-Arts et aux Affaires Culturelles de la ville de Montpellier.  

Detail des oeuvres de la salle



En savoir plus



Téléchargez la fiche de salle

Fiche de salle 44 121,47 kB

45 - Salle Richier

Cette salle d’exposition, entièrement dévolue à la sculpture, est consacrée à l’un des plus grand sculpteur du XXe siècle Germaine Richier, qui fit ses études à l’école de Beaux-Arts de Montpellier, sise alors au rez-de-chaussée du musée. Des œuvres de ses maîtres, Guigues à Montpellier et Bourdelle à Paris, sont également présentées. Restée fidèle à ses racines, elle s'inspire également de la faune méridionale pour ses êtres hybrides, où se révèle la part animale qui habite et déchire l'humanité

Detail des oeuvres de la salle



En savoir plus



Téléchargez la fiche de salle

Fiche de salle 45 323,85 kB

Retour