L'après guerre, entre figuration et abstraction

La question de la figuration revient sans cesse au cours du XXe siècle et se trouve ébranlée à la fois par les épisodes tragiques de l'histoire mondiale et la tentation de l'abstraction, phénomène majeur de la peinture moderne et contemporaine. Entre les deux guerres, l'art de Jean Hugo (1894-1984) exprime le malaise d'une époque mouvementée et la recherche d'une solution spirituelle salvatrice.

L'oeuvre du sculpteur Germaine Richier (1904-1959) questionne sans relâche l'identité humaine, ébranlée par la seconde guerre mondiale, scrutée jusque dans ses profondeurs et ses retranchements. L 'abstraction apparaît au XXe siècle comme une voie nouvelle permettant d'exprimer directement une modernité faite de vitesse, de passions et de sensations colorées. La seconde Ecole de Paris marque à l'issue de la seconde guerre mondiale le triomphe d'une génération de peintres (De Staël, Poliakoff, Vieira da Silva...) marqués par un usage lyrique et spontané de la couleur.

Téléchargez les audioguides des chefs-d'oeuvre de cette section (attention le temps de téléchargement peut être de quelques minutes) :

L'Ecole de Paris

L'école de Paris

Dans ce couloir sont présentées des œuvres de l’Ecole de Paris où l’abstraction triomphe autour des années 1950-1960. Les œuvres de Bissière, Vieira da...

Oeuvres du parcours

Salle Hugo

Salle Jean Hugo

La salle Hugo, initialement consacrée à l’œuvre de Jean Hugo (Paris, 1894 – Lunel, 1984), accueille actuellement des oeuvres abstraites d’après-guerre. Le nouvel accrochage...

Oeuvres du parcours

Salle Richier

Salle Germaine Richier

Cette salle d’exposition, entièrement dévolue à la sculpture, est consacrée à l’un des plus grand sculpteur du XXe siècle Germaine Richier, qui fit ses...

Oeuvres du parcours