Cabinet Bonnet-Mel

François-Xavier Fabre, héritier de la grande tradition académique, élabore ses œuvres à partir de nombreuses études préparatoires. Chaque tableau est précédé d’une série de dessins et d’esquisses : recherches de composition, des simples traits à la mine de plomb ou à la plume aux grands dessins modelés et ombrés au lavis, parfois rehaussés de blanc et mis au carreau, études d’accessoires, de figures, d’abord étudiées nues, puis drapées... A toutes les étapes de ce travail préparatoire, le dessin a la primauté absolue.
Les feuilles exposées, révélatrices de l’élaboration lente et scrupuleuse d’un tableau d’histoire, sont mis en regard de certaines œuvres peintes de François-Xavier Fabre exposées dans les salles du musée : La Mort d’Abel, Héro et Léandre, La Sainte Famille, Ulysse et Néoptolème enlèvent à Philoctète les armes d'Hercule.
Dans le domaine du paysage, le peintre fit de nombreux dessins sur le motif, comme ceux exécutés aux Bains de Lucques, en Toscane, lieu de villégiature très apprécié de Fabre durant les années 1806-1809.