Galerie des Griffons

Cette superbe galerie, nommée du temps de Fabre « Galeries particulière de M. le directeur » a retrouvé son ampleur et sa frise néo-étrusque réalisée par Thomas Baroffi, sur commande de Fabre. Ainsi, sont mises en valeur les grandes peintures religieuses et les paysages classiques français et italiens du XVIIe siècle. La diversité de la peinture italienne, sous l’influence de Caravage (Pretti, Ribera) du maniérisme finissant (Cigoli) et du classicisme bolonais (Dominiquin et Cagnacci) y est évidente. Les œuvres de Poussin, Bourdon actif à Rome et à Paris mais originaire de Montpellier, Vouet et Blanchard montrent l’affirmation de la peinture française entre 1630 et 1670 face aux modèles italiens et la variété des tendances (atticisme, vénitianisme…).