Aller au contenu  Aller au menu Général  Aller au menu secondaire  Aller à la recherche globale  Aller à la recherche de la rubrique 
> >

Les expositions

Univers intérieur, Legs Jean-Pierre Rouayroux au musée Fabre

Commode, France, vers 1720 © Musée Fabre / Montpellier Agglomération

4 mars 2003 - 3 mai 2003

Pavillon du musée Fabre, Montpellier

Originaire du Minervois, Jean-Pierre Rouayroux fréquente en 1972-74 l’université Paul Valéry dans la section d’histoire de l’art, et côtoie alors un autre méridional appelé à une brillante carrière : Christian Lacroix. Durant toutes ces années il est un visiteur assidu du musée qui a beaucoup compté dans la formation de sa sensibilité artistique. Bien vite il ouvre un magasin d’antiquités du côté des Arceaux et reçoit les conseils avisés de Marcel Puech qui avait lui-même débuté à Montpellier dans les années 50 avant d’aller s’établir en Avignon. Sa collection remarquable de dessins, d’objets d’art et de peinture est venue enrichir, comme on sait, le musée Calvet d’Avignon en 1986, en 1995 et en 2000. Pour Jean-Pierre Rouayroux, il y avait deux sphères d’activité, celle du marchand et expert et celle de l’amateur privé qui retenait certains objets chez lui pour leur originalité, leur rareté, leur haute qualité décorative. En remettant tous ces objets personnels dans le domaine public au moyen de ce legs généreux sans clauses restrictives, Jean-Pierre Rouayroux demeurait fidèle à ses idéaux les plus intimes : leur permettre d’enclencher une vie nouvelle pour la délectation du plus grand nombre dans les espaces rénovés de l’hôtel de Cabrières Sabatier d’Espeyran.


Retour