Aller au contenu  Aller au menu Général  Aller au menu secondaire  Aller à la recherche globale  Aller à la recherche de la rubrique 
> >

Les expositions

Pierre Soulages, œuvres récentes 1994 -1999

17 novembre 1999 - 15 janvier 2000

Pavillon du musée Fabre, Montpellier

Pierre Soulages est né le 24 décembre 1919 à Rodez. Monté à Paris pour préparer le professorat de dessin, il est admis à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts.

Reçu et convaincu de la médiocrité de l’enseignement, il repart aussitôt pour Rodez. Mobilisé en 1940, démobilisé en 1941, Paris étant en zone occupée il se rend à Montpellier, fréquente assidûment le musée Fabre. Inscrit à l’école des Beaux-Arts il y rencontre une jeune sétoise et se marie l’année suivante. Ce n’est qu’en 1946 qu’il peut consacrer tout son temps à la peinture. Il s’installe alors dans la banlieue parisienne. Ses toiles, abstraites et sombres, sont aussitôt remarquées tant elles diffèrent de la peinture à demi-figurative et très colorée de l’après-guerre. En 1948, il participe à des expositions à Paris et en Europe, notamment à « Französische abstrakte Malerei », dans plusieurs musées allemands. Aux côtés des premiers maîtres de l’art abstrait, Kupka, Doméla, Herbin, etc... A partir de 1954 il a régulièrement des expositions personnelles à la galerie Kootz, à New-York et à Paris, à partir de 1956, à la galerie de France. Dès le début des années 50, il est présent dans les collections de peintures de la Phillips Gallery, Washington, le Guggenheim Museum et le Museum of modern art, New York ; la Tate Gallery, Londres, le musée national d’art moderne, Paris et le Museu de arte moderna, Rio-de-Janeiro, etc... En 1979 les premières peintures monopigmentaires fondées sur la réflexion de la lumière par les états de surface du noir sont exposées au MNAM. De 1987 à 1994, il conçoit les 104 vitraux de l’abbatiale de Conques réalisés par le maître-verrier Jean-Dominique Fleury. A travers la présentation de 29 toiles récentes du maître, le musée Fabre veut rendre hommage à l'un des plus grands peintres français reconnu dans le monde entier.


Retour