Aller au contenu  Aller au menu Général  Aller au menu secondaire  Aller à la recherche globale  Aller à la recherche de la rubrique 
> > >

Les expositions

De Rubens à Guardi. Chefs d'œuvre des collections étrangères des XVIIe et XVIIIe siècles du musée Fabre

De Rubens a Guardi © Musée Fabre / Montpellier Agglomération

28 novembre 2003 - 31 janvier 2004

Pavillon du musée Fabre, Montpellier

Le Musée Fabre possède un exceptionnel fonds de peintures étrangères des XVIIe et XVIIIe siècles. Cette exposition est l'occasion de les redécouvrir en attendant leur installation définitive dans le nouveau musée rénové et agrandi.

La section hollandaise offre un ensemble remarquable de scènes de genre (Gérard Dou, la Souricière , Frans van Mieris, Jeune femme enfilant des perles ...) et de paysages de maîtres prestigieux tels que Jacob van Ruisdael, Philips Wouwerman, Paulus Potter ou encore Karel du Jardin. La section consacrée à la peinture flamande comporte une puissante esquisse de Peter Paul Rubens toute de mouvement et d'animation, ainsi que la Na ture morte de fruits et de fruits de mer de Cornélis de Heem ou encore les Tabagies de David Teniers. Un ensemble significatif d'oeuvres illustre le seicento italien, parmi lesquelles La Fuite en Egypte de Cigoli, le Portrait du Cardinal de Bonsy du Dominiquin ou encore le Saint François en méditation du Guerchin. Dans la section espagnole, outre la Sainte Marie l'Egyptienne de Jusepe Ribera, empreint d'un ténébrisme ardent et passionné, on peut admirer deux chefs d'oeuvre de Francisco Zurbaran, Sainte Agathe et l'Ange Gabriel . La dernière partie de l'exposition nous fait découvrir un XVIIIe siècle opriginal et diversifié, avec Francesco Guardi et Sir Joshua Reynolds ( Le petit Samuel ) ainsi que les peintres néoclassiques du milieu cosmopolite romain : Anton Raphaël Mengs, Hendrick Voogd ou Jacob Philipp Hackert.


Retour