Aller au contenu  Aller au menu Général  Aller au menu secondaire  Aller à la recherche globale  Aller à la recherche de la rubrique 
> > >

Les expositions

De Rafael a Degas, Pintura, dibujo y escultura del Museo Fabre de Montpellier

Peinture, De rafael a degas © Musée Fabre / Montpellier Agglomération

19 avril 2005 - 23 juillet 2005

Madrid, Bilbao, Espagne

Contrairement à certaines idées reçues le monde des musées n’est pas un monde clos, refermé sur lui-même et figé dans les valeurs héritées du passé. Au contraire, il se caractérise par une volonté constante d’ouverture, une capacité à innover et le souhait de s’intégrer dans des courants d’échanges vivants et sans cesse renouvelés.

Ainsi, à l’occasion de la fermeture du musée, Juan Luna, conservateur au musée du Prado, a opéré un choix représentatif de la richesse du fonds à travers toutes les écoles européennes : l’Italie avec Véronèse, Mariage mystique de Sainte Catherine, Le Dominiquin, Cigoli, Bernin, Piazzetta… L’Espagne avec Ribera, Sainte Marie l’Egyptienne et deux émouvants tableaux de Zurbaran l’ Ange Gabriel et Sainte Agathe, les Ecoles Nordiques avec Steen, Dou, Teniers, Rubens, Metsu, et enfin le France avec Poussin, Aved, Greuze, Ranc, Delacroix, Courbet, Bazille. Les commissaires ont souhaité rendre un hommage particulier à François-Xavier Fabre, peintre néoclassique élève de David, originaire de Montpellier qui a fondé en 1828, le musée, mais aussi rendre compte de la variété des collections en sélectionnant quelques sculptures exceptionnelles parmi lesquelles Voltaire assis de Houdon et la Muse de Canova. Uun choix de dix dessins permet de rendre compte de la qualité du fonds montpelliérain (Raphaël, Le Sueur, Bourdon, Le Brun, Tiepolo, Fabre, Géricault…).qui compte avec ceux de Lille, Dijon, Rouen parmi les plus prestigieux de France.


Retour