Aller au contenu  Aller au menu Général  Aller au menu secondaire  Aller à la recherche globale  Aller à la recherche de la rubrique 
> > >

Les expositions

Chantiers/Publics, Georges Rousse et Hugues Reip

15 juin 2001 - 20 octobre 2001

Ancienne bibliothèque municipale, Montpellier

La restructuration du musée Fabre constitue le grand défi culturel de la Ville de Montpellier. Il s'agit de repenser dans son ensemble un bâtiment complexe, pétri d'histoire et sous plusieurs aspects particulièrement fascinant et attachant.

Cette métamorphose doit se faire au grand jour, en y associant les forces vives de la ville. Tel est le propos de Chantiers /Publics, qui veut livrer en toute transparence l'état des réflexions menées autour d'un musée en pleine transformation. Une bibliothèque oubliée, vidée de ses occupants, dans l'attente de sa reconversion. Un musée en pleine mutation, qui en absorbant ces espaces prépare son extension. Un chantier culturel qui réunit créateurs, architectes, ingénieurs, conservateurs, usagers...C'est dans cet instant d'incertitude que deux artistes interviennent pour interroger l'avenir de ce musée et cristalliser l'impalpable nostalgie qui habite les lieux. Artiste nomade, Georges Rousse investit depuis vingt ans les lieux que les hommes ont construits, occupés puis un jour abandonnés. Au jeu avec l'architecture, il allie dans ses travaux les techniques de la peinture à celles de la photographie. L'atmosphère et la géométrie des espaces de la bibliothèque ont particulièrement saisi cet artiste qui, à travers deux pièces des plus ambitieuses, commente avec une grande force plastique la vanité du savoir. De divers langages qu'Hugues Reip pratique, c'est la vidéo qu'il a choisi pour cette bibliothèque, réalisant une installation qui célèbre la force du Verbe et sa puissance créative, en se fondant sur un des textes les plus philosophique d'Edgar Allan Poe, Puissance de la parole (1845).


Retour