Aller au contenu  Aller au menu Général  Aller au menu secondaire  Aller à la recherche globale  Aller à la recherche de la rubrique 
> >

Les expositions

Bonnard et Marquet, quatre chefs-d'œuvre du musée de Besançon

14 septembre 2000 - 13 janvier 2001

Musée Fabre, Montpellier

A l'occasion des Journées du Patrimoine, le Musée Fabre a souhaité présenter un nouveau visage de l'accrochage des salles XXe siècle, souvent méconnues.

Dans ce but, le musée de Besançon a été sollicité, et a consenti généreusement le prêt de quatre tableaux prestigieux de Bonnard, La place de Clichy et le Café Au Petit Poucet, et de Marquet, L'abside de Notre Dame et Les deux amies, artistes fétiches du collectionneur et critique d'art, Georges Besson, qui légua l'ensemble de ses oeuvres au musée national d'art moderne en 1963. La collaboration entre les deux musées ne s'arrête pas là, puisque le musée Fabre contribue pour sa part à l'exposition d'intérêt national Courbet et la Franche-Comté, par le prêt de deux oeuvres du peintre, La fileuse endormie et le Portrait de Baudelaire. Cet échange exceptionnel vise à renouveler l'attrait de l'accrochage permanent, et préfigure les développements du musée à venir, dans lequel une section XXe siècle plus étoffée doit illustrer les thèmes de la couleur et de la persistance de la figuration dans les premières décennies du XXe siècle. Les oeuvres de Bonnard trouvent par ailleurs quelques échos chez les "peintres de la réalité poétique" exposés à proximité, qui se placèrent clairement dans le sillage du maître dans les années 50.


Retour