Aller au contenu  Aller au menu Général  Aller au menu secondaire  Aller à la recherche globale  Aller à la recherche de la rubrique 
> > >

L'oeuvre en vedette

Vente de la collection Thuile

Vente Thuile temporaire © DR

Le choix du musée s'est porté sur un ensemble d'oeuvres représentatif de la diversité et de la qualité des productions languedociennes. En matière d’orfevrerie, par exemple, des objets de toilette et de table comme les boules à savon et à éponge en argent de Jean Bellon, Montpellier (1771-1772) ou la chocolatière du maître-orfèvre Paul David Bazille reçu en 1766.
La pièce la plus exceptionnelle est sans nul doute un hochet en argent doré réalisé par le fils de ce dernier, Marc David Pascal BAZILLE qui présente cette pièce comme chef d'oeuvre lors pour sa réception au sein de la corporation de Montpellier le 6 juillet 1782.
Une seule céramique complète cet ensemble. Son décor champêtre inspirée de L'Astrée est un motif aujourd'hui bien attesté des ateliers montéllierains et que l'on retrouve sur des carreaux de pavement acquis en 2005.
Ces acquisitions constitue un enrichissement majeur du fonds d’art décoratif du musée Fabre puisque cette collection était sans doute le plus important ensemble d’orfèvrerie et de faïence montpelliéraine encore en mains privées.


Retour