Made in Usa, L'art américain de 1908 à 1947

11 avril 2002 - 22 juin 2002

Pavillon du musée Fabre, Montpellier

De l'art américain avant Pollock, on ne connaît généralement que quelques représentants isolés : Edward Hopper, Georgia O'Keeffe, Walker Evans… Pour la première fois est présenté au public français un large panorama de quarante ans d'art moderne américain, depuis l'introduction de l'impressionnisme (Winslow Homer) jusqu'aux premières réalisations majeures des expressionnistes abstraits (Jackson Pollock, Barnett Newman...) en passant par la figure solitaire de Edward Hopper.

Peintures, sculptures, oeuvres graphiques et photographiques rendent compte de l'extrême diversité des courants, influences, particularismes qui marquent ce demi siècle de création : l'impact et l'assimilation des innovations venues d'Europe (dadaïsme, surréalisme, etc...), la revendication de spécificités nationales voire régionales, la constitution d'une identité noire...Cette exposition s'inscrit à Montpellier dans la lignée de celle de l'été 1999, Abstractions américaines, consacrée à la peinture américaine de la seconde moitié du XXe siècle, et d'une approche des grands courants de la modernité, comme ce fut le cas avec la Section d'or, retraçant l'épopée du Cubisme, en 2001. Organisée dans le cadre du réseau FRAME, elle est présentée également à Bordeaux et à Rennes.