Aller au contenu  Aller au menu Général  Aller au menu secondaire  Aller à la recherche globale  Aller à la recherche de la rubrique 
> >

Les grands parcours

Les Arts graphiques

Raphael, la dispute du Saint Sacrement © Musée Fabre / Montpellier Agglomération

Le cabinet des arts graphiques du musée Fabre compte parmi les plus belles collections françaises ; il s'est constitué grâce aux libéralités de plusieurs donateurs originaires de la région (Fabre, Valedau, Bonnet-Mel, Canonge, Bruyas, Cabanel). Riche de plus de 4000 feuilles, il propose un large éventail de dessins depuis la Renaissance italienne jusqu’au XXe siècle.

Considéré à juste titre comme le fond le plus important en nombre et en qualité, les collections françaises abritent un ensemble remarquable de dessins des XVIIe et XVIIIe siècles où sont représentés Poussin, Le Brun, Boucher, Fragonard, Greuze et David. Grâce a François-Xavier Fabre, elles abritent son important fonds d'atelier ainsi qu'une série exemplaire de dessins néoclassiques dus à ses contemporains (Gauffier, Hackert...). Les collections du XIXe siècle sont quant à elles redevables à Alfred Bruyas de feuilles de Millet, Barye ou Delacroix.
Le riche fonds italien dont les origines remontent à Fabre avec en particulier des oeuvres exceptionnelles de Raphaël a fait l'objet de récentes campagnes de restauration.
Le fonds d’estampes, riche de 1000 gravures anciennes, s’est vu augmenté en 1996 d’environ 300 pièces contemporaines issues de l’ancienne Artothèque (dont certaines encadrées de grand format) qui composent un panorama intéressant de la deuxième moitié du XXe siècle (Asse, Cueco, Jaccard, Alechinski, Boisrond, Di Rosa, Kuroda…).
Plusieurs cabinets sont aménagés au sein du parcours pour des expositions thématiques de dessins et de gravures. Les présentations se font par roulement, ces œuvres très fragiles ne pouvant être exposées plus de trois mois. L'ensemble des oeuvres sur papier conservées en réserve est accessible aux chercheurs sur rendez vous.