Willem van Diest, Marine par temps calme

Van Diest, Marine, temps calme, vers 1646 Musée Fabre de Montpellier Agglomération - cliché Frédéric Jaulmes

Willem van Diest (La Haye, avant 1610 – La Haye, après 1663)

Marine par temps calme, 1646

Huile sur bois

H. 41 ; L. 57,5 cm

Inv. 2008.3.1

Le musée Fabre vient d’acquérir une peinture de Willem van Diest : Marine par temps calme pour compléter sa collection de tableaux hollandais du Siècle d’Or, probablement le plus bel ensemble de tableaux hollandais du XVIIe siècle des musées français de province. Les plus grands noms de la scène de genre : Gerrit Dou, Gabriel Metsu, Frans van Mieris, Adriaen van Ostade, Jan Steen et du paysage : Paulus Potter, Jacob van Ruisdaël, Philips Wouwerman sont représentés par des pièces majeures.

On sait peu de choses sur Willem van Diest, peintre spécialisé dans les marines qui a donné ses lettres de noblesse à ce genre si typiquement hollandais, aux côtés de Porcellis, De Vlieger et Van Goyen.
Dans ce panneau peint en 1646, Van Diest s’attache particulièrement à rendre les effets atmosphériques si subtils et changeants du littoral hollandais. Le camaïeu brun doré permet de saisir la lumière et ses variations. L’horizon placé très bas dégage un grand ciel où luttent les nuages et le soleil, balayé par des bourrasques figurées par des lignes gravées dans la peinture fraîche, peut-être avec le manche du pinceau. L’artiste a saisi la sérénité d’un matin, tandis que les pêcheurs ramènent leur bateau et le fruit de leur pêche. La quiétude de cette marine ensoleillée singularise cette œuvre au sein de la peinture de marine hollandaise, plus souvent intéressée par les temps houleux et les tempêtes animées de nombreux bateaux.